Les actualités : de l’APMF et informations institutionnelles

agrandir la police reduire la police imprimer

Accueil > Actualités > Toute l’actu ! > Etude FabRamSpec


Etude FabRamSpec

Les techniques biophotoniques : outils d’avenir pour le dépistage de la maladie de Fabry ?

Dr Roselyne GARNOTEL, Biochimiste, REIMS

Fabry screening by Raman Spectroscopy : FabRamSpec
Etude par spectroscopie Raman des lipides de la peau chez les patients atteints de maladie de Fabry. Nous vous avons présenté l’étude initiée en juin 2015. Les premiers résultats présentés par le Dr Christophe Eklouh-Mouliner sont très positifs.
Etude FabRamSpec : nombre de volontaires exploitables

Le nombre de personnes inclues (patients et témoins) dans l’étude permet de donner des indications sur la performance de l’étude.

Les premiers résultats montrent une bonne identification des patients atteints de maladie de Fabry indiquée par une séparation des volontaires sains (G1) et atteints de la maladie de Fabry (G2).
L’étude est poursuivie sur les ongles pour permettre de faire le dépistage sur un prélèvement non invasif et non pigmenté pouvant être envoyé par la poste.

Bibliographie :
Eklouh-Molinier C, Untereiner V, Froigneux E, Barlier P, Couturaud V, Manfait M, Garnotel R, Piot O. Evaluation in vivo de la physiopathologie cutanée au moyen d’une micro-sonde confocale. Journée des Jeunes Chercheurs de la SFR CAP-Santé, Amiens, mars 2016.
Eklouh-Molinier C, Untereiner V, Froigneux E, Barlier P, Couturaud V, Manfait M, Garnotel R, Piot O. In vivo assessment of the cutaneous physiopathology by the means of a remote confocal Raman microprobe. XXV International Conference on Raman Spectroscopy (ICORS 2016), Fortaleza, août 2016.
Garnotel R, Eklouh-Molinier C, Untereiner V, Manfait M, Piot O. In vivo Raman micro-spectroscopy : a new way to screen Fabry disease. WORLD Symposium, San Diego, février 2017.