Les questions / réponses : vivre et aider les malades

agrandir la police reduire la police imprimer

Accueil > Tout savoir ! > Vous allez passer au traitement à domicile…


Vous allez passer au traitement à domicile…

Comment cela va-t-il se passer ? À quelle infirmière de ville s’adresser ? Dois-je en parler à mon médecin généraliste ?

• Le traitement à domicile est possible et constitue une avancée pour ceux qui peuvent en bénéficier : c’est plus de confort et surtout plus de liberté. Les avantages sont nombreux : moins de contraintes pour la vie quotidienne, moins de trajets domicile-hôpital-domicile fatiguants, plus d’indépendance, plus d’efficacité pour la vie professionnelle.

• La prise en charge à domicile se fait sous la responsabilité de votre médecin hospitalier, après généralement une période d’adaptation en milieu hospitalier et en l’absence d’effet indésirable. Il rédige à cet effet 2 ordonnances : une pour le passage d’une infirmière à domicile toutes les 2 semaines et une pour le matériel nécessaire à l’usage des perfusions (tubulures, poche de sérum physiologique…).

• Concernant l’infirmière à domicile, c’est vous qui, le plus souvent, prenez contact avec une infirmière libérale, mais votre médecin peut vous orienter vers une infirmière qu’il connait. Aucune formation spécifique n’est nécessaire pour réaliser cette perfusion. Votre infirmière hospitalière pourra prendre contact avec l’infirmière libérale pour lui expliquer en quoi consistent la maladie et son traitement et comment s’effectuent les perfusions, en précisant les critères devant être respectés : sécurité (hygiène, techniques de soin), efficacité (dosage du médicament, contrôle du poids), confort, choix de l’horaire ; économie : ajustement précis de la dose.

• Votre médecin généraliste est le médecin “local” que vous pouvez contacter à tout moment, si nécessaire. Votre médecin hospitalier prendra contact avec lui pour le tenir informé de l’avancement dans votre traitement.

Comment va se passer concrètement la 1ère perfusion chez moi ?

• La perfusion se déroulera comme d’habitude, de la même façon qu’à l’hôpital, mais chez vous, au jour et à l’heure qui vous conviendront.

• Comme à l’hôpital, l’infirmière contrôle les signes vitaux (tension artérielle, pouls, température), vous pèse et détermine ainsi la quantité d’enzyme* à recevoir.

• Comme à l’hôpital, vous vous installez confortablement dans un fauteuil et l’infirmière vous pose alors la perfusion par voie veineuse. L’infirmière reste présente tout au long de la perfusion et effectue son débranchement.

• Avant de partir, l’infirmière remplit votre Carnet de Suivi à Domicile, en notant la date de la perfusion, votre tension artérielle/pouls/température, la quantité d’enzyme administrée et la manière dont s’est déroulée la perfusion.